hivernage

L'hivernage

Au mois de septembre, j'ai donné un apport en sirop (50% d'eau et 50% de sucre) pour fortifier les 2 colonies, en y ajoutant un peu d'huile essentielle. Le poids des ruches était en deça de 30kg et lors des visites, quelques cadres étaient vides.

C'est un peu inquitant pour passer quelques mois sans collecte de nectar ni de pollen.

Donc au mois de novembre, j'ai mis 1 pain de candy sur chacune des ruches pour éviter la disette. Le candy permet de palier au manque de réserve de miel dans la ruche.

Candy

Par dessus le candy, j'ai disposé une mousse pour isoler le toit. On voit qu'elles ont commencé à mangé le candy au milieu.

J'ai rétréci les ouvertures pour le froid et disposé à la place des cadres vides de chaque côté du corps de ruche des partitions en polystyrène.

Les palettes servent à couper le vent du Nord.

Hivernage

J'ai fini l'isolation par un fond de ruche en bois pour l'une et plastifié pour l'autre. Pour éviter que le toit s'envole, une grosse pierre ou un lien solide autour de la ruche font l'affaire.

Après une journée de sortie en janvier, nos petites abeilles doivent supporter un retour de froid ce mois de février. 

Hivernage2

Depuis le mois de novembre, je n'ai pas ouvert les ruches, ce sera la surprise au printemps. En attendant, je les imagine blotties les unes contre les autres pour protéger leur reine.

 

×